• LA MAISON

    À force de passer des soirées devant la cheminée sans feu, l’idée finit par surgir que la tablette, une poutre de noyer massive et lustrée, appelle un ornement. À peine éclos, déjà épanoui, le projet prend forme et, pendant que Gilles agence ses casiers et ses portants, il croît et foisonne si généreusement que les doigts de Viviane - ses doigts de fée, selon l’enjôleuse platitude de sa patronne quand elle se trouve en peine pour les retouches - s’activent avec le zèle des lutins de légende à rassembler du kapok, des chiffons, des pelotons de laine et de soie, à dessiner des patrons, à trier et assortir les matières et les couleurs. Puis, soir après soir, inconsciente réincarnation d’une Dentellière dont elle n’a sans doute jamais médité l’entier et tendre repliement sur son carreau piqué d’épingles, que jouxte une coulée de fils rouge sang et blanc de neige, voici Viviane qui taille, coud, bourre, brode. L’ouvrage achevé l’enchante au point qu’elle l’apporte au magasin, pour le montrer à sa patronne, qui répète, en souriant finement de son impuissance à sortir de la banalité, qu’elle a des doigts de fée, et qui rameute les autres vendeuses et les clientes fidèles. Journée d’euphorie et d’orgueil, où se dissout la crainte lancinante d’être inférieure -  inférieure à sa sœur, la glorieuse mère des jumeaux, à son mari qui sait toujours ce qui vaut mieux pour eux deux, inférieure au rôle que le monde lui assigne, à celui qu’elle aspire à remplir, bonne à rentrer sous terre. Non, cette fois, c’est son jour de triomphe: « Et savez-vous, Viviane ? vous me donnez une idée. Un rayon de poupées près des vêtements d’enfants… Vous en auriez le bénéfice, la boutique y gagnerait des clientes... Qu’en dites-vous ? » Viviane dit qu’il vaudrait la peine d’essayer et que, si on lui laisse un peu de temps… Toujours du temps… Mais son pouls palpite, ses pensées bondissent. Entre deux assauts d’acheteuses, elle ne peut empêcher son cerveau d’esquisser des modèles, de dresser le présentoir.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :