• JEUNE VIEILLARD...

     

    JEUNE VIEILLARD...

     

     

    Jeune vieillard assis sur une pierre en bois, de G.O. Châteaureynaud

    Je suis un peu perplexe. Le style de Châteaureynaud m'enchante toujours - cet art qu'il a de dénicher des mots rares sans jamais être pédant, cette façon de ramasser des expressions usées, cette légèreté de touche parfois mélancolique... Mais c'et un fait, j'aime moins les nouvelles qui décollent de la réalité de façon énigmatique (Escargot, pie, furet), que celles qui en donnent simplement une transcription poétisée (Diorama, Les intermittences d'Icare...), voire d'une nostalgie un peu cruelle (La foire à tout de la rue du Merlan).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :