• FOLIE

    FOLIE 

        

    Esprit d'hiver, de Laura Kasischke

     

    L'intrigue est terrible, conduite avec maestria - selon un procédé classique de va-et-vient mental entre le présent (truqué, mais on ne le découvre qu'à la fin) et le passé. Et même grossie parfois jusqu'à la caricature, la peinture des rapports entre mère et fille adolescente est d'une cruelle justesse; tout au plus pense-t-on qu'on se trouve devant ce que les États-Unis peuvent produire, en fait de femme, de plus obsédé par une perfection inhumaine. On soupçonne peu à peu une partie de la vérité, certes, mais la dernière page oblige à la découvrir encore pire qu'on ne l'imaginait.

    Que dire de l'écriture? Efficace, oui, mais pas débarrassée de ces tics qui sentent l'atelier: les mots en italique, le rabâchage, sans doute utile pour traduire le désordre de l'esprit, mais qui, me semble-t-il, pourrait être allégé.

    Roman  fascinant, sans nul doute, mais à déconseiller aux mères déprimées! Et vraiment très chargé en malheurs en ce qui concerne Holly: n'aurait-il pas suffi qu'elle soit stérile?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :