• À PROPOS D'UNE AUTRE

     

                                                                            À PROPOS D'UNE AUTRE*

     

     

     

    On peut lire dans votre voix:

    cassante, gaie, affable, ou lasse,

    sur vos humeurs elle est loquace

    quand vos yeux calmes fixent droit.

     

    On admire avec quel doigté

    son bon plaisir vous agrémente

    - à dire vrai sans qu'elle mente -

    quelques fétus de vérité.

     

    Sans fêlure ou fortissimo,

    on y sent germer la colère

    à la raideur dont s'y tempère

    comme d'un carcan chaque mot.

     

    On y goûte, fondu, furtif,

    sans rien de trouble, au fond, qui guette,

    l'accent d'une douceur secrète,

    jamais que pour le bon motif.

     

    On sourit quand à l'inconnu

    sa parade borne l'espace;

    quand sa cuirasse se délace,

    on se prend pour le bienvenu.

     

    Puis, sous les formes de rigueur,

    on devine parfois la trace

    de gaîtés, d'aigreurs ou de grâces

    dont la source jaillit ailleurs,

     

    et l'on s'avise, fort marri,

    que vous pourriez bien jouer d'elle

    et non l'offrir, miroir fidèle

    où l'on croit vous avoir surpris...

     *"voix" évidemment (cf le poème précédemment publié)

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :